Certains dessinateurs méritent le pal, ou qu'on au moins les forme au goût. Une spécialité bien connue des studios Gonzo, avec par exemple Gankutsuou.

Cette section est dédicacée à Georges.

Android Ana Maico 2010

ana.jpg maico.jpg

Les tribulations passionnantes et censément humoristiques d’une émission de radio avec des personnages dont on n’a rien à foutre. Comme le budget pour réaliser l’anime est du même ordre de grandeur que celui pour réaliser l’émission en question, il n’y a qu’un seul décor, et en 3D moche avec 17 polygones qui se courent après. Y’a pas de petites économies.

  • Cote visuelle : {*} {o} {o} Androïde branlant

Beelzebub

beel.jpg zebub.jpg

Ooooh, un bébé démon qui fait des prouts et qui est méchant ! Comme c’est mignon…

  • Cote visuelle : {*} {*} {o} Couche sale de bébé démon

Casshern sins

casshern1.jpg casshern2.jpg

Dans un monde post-apo plein de robots, un humain tape sur les robots. Qui le lui rendent bien. Baaaaaaaston, dirait l’autre. Reste un point sur lequel ils sont égaux : la laideur du dessin.

  • Cote visuelle : {*} {*} {*} Shub-Niggurath

Charady’s daily joke

charady.jpg joke.jpg

Le concept d’une blague par jour pour meubler, c’est pas mal. Mais quand on choisit délibérément une représentation graphique particulièrement laide, façon Les sales blagues de Vuillemin, il faut assurer derrière au niveau de l’humour. Et c’est là que le bât blesse : c’est du réchauffé, du déjà vu chez Dany ou chez ledit Vuillemin, ou alors du pas drôle. Plof (bruit de flop).

  • Cote visuelle : {*} {*} {*} Divinité bactérienne

Chi’s sweet home

chi1.jpg chi2.jpg

Un chat horriblement laid s’est égaré de sa maison. On espère qu’il ne rentrera jamais. Ça se veut mignon, c’est gerbant et chiant comme la mort.

  • Cote visuelle : {*} {*} {o} Pâté de chat faisandé

Cosprayers

Des fans de cosplay enfilent des costumes de bonnes sœurs qui donnent des super pouvoirs. Et l’histoire dans tout ça ? Ouh là, mais ça c’est pour ceux qui regardent, et là on préfère fermer les yeux.

  • Cote visuelle : {*} {o} {o} Cosplay raté

Dark cat

dark.jpg cat.jpg

Difficile de décrire l’ambiance visuelle de Dark cat. On dirait l’équivalent 3D de 4 morceaux de carton peints par un gamin de 2 ans, tenus par des bouts de ficelle. Ah, et ça se croit drôle.

  • Cote visuelle : {*} {*} {*} Grand ancien à moustaches

Divergence Eve

divergence1.jpg divergence2.jpg

Il n’y a pas d’autre mots, cet animé est multi-classé. Tout d’abord, c’est un terrible gâchis de bonnes idées, car derrière tout ça il y avait un vrai scénario, bien que beaucoup trop fumé. Tellement bizarre qu’il pourrait faire partie de la classe dédiée. Il figure également un dessin particulier des seins des personnages, qui sont représentés, littéralement, comme des obus. Et enfin et surtout, les graphismes 3D des méchas et des monstres sont absolument terrifiants tellement ils sont laids.

  • Cote visuelle : {*} {*} {*} Alien aux 17 nichons

Dôjin work

Une introduction humoristique à l'univers pervers des dôjinshi, pourquoi pas. Mais le dessin moche, le scénario inexistant et l'humour de bas étage font très pâle figure face à Lucky star… Hop, poubelle.

  • Cote visuelle : {*} {o} {o} Chaussettes allemandes

Five numbers

five.jpg numbers.jpg

En plus d’un scénario chiant et pompé sur un mauvais film d’action américain, Five numbers nous gratifie de graphismes absolument atroces, faisant indiscutablement partie des pires laideurs que le cel shading a pu engendrer. Et encore les captures d’écran ne permettent pas de rendre compte du côté mécanique de l’animation.

  • Cote visuelle : {*} {*} {*} Rhan-Tegoth

Freedom

À bien y réfléchir, ce scénario de gens enfermés dans une base sur la face cachée de la Lune à qui l'on fait croire que la Terre a été détruite est tout-à-fait acceptable, si on omet la partie sur les courses de voitures. Par contre, la 3D moche, roundouillarde et funky, décidément, ce n'est pas pour moi. Beuark.

  • Cote visuelle : {*} {*} {o} Confiture de nouilles.

Gankutsuou

Un remake punk opera du Comte de Monte Cristo d'Alexandre Dumas. La véritable originalité de cette série réside dans la recherche sur le dessin : les personnages sont en effet représentés avec des textures atroces, qui ne se déplacent pas quand les personnages se déplacent. C'est assez difficile à décrire, mais le résultat est carrément gerbant. Tout ça m'a donné envie de lire le roman de Dumas, mais pas de voir la suite.

  • Cote visuelle : {*} {*} {*} Yog zotot.

Gdgd fairies

gdgd.jpg fairies.jpg

D’horribles fées dessinées en 5 minutes par un stagiaire sur Illustrator prennent le thé en racontant des trucs de fées. Et comme ce sont des fées bêtes, elles racontent des trucs bêtes. En plus de devoir fermer les yeux pour ne pas être agressé par le dégueulis visuel, on doit aussi se boucher les oreilles à propos des dialogues.

  • Cote visuelle : {*} {*} {*} Grand ancien à fleurs

Getsumen to Heiki Mina

Ça devient une vraie habitude : voici encore un summum de mauvais goût signé Gonzo. Cette fois-ci, le mauvais goût n'est pas seulement visuel mais également dans l'esprit. Jugez un peu : Mina mène une double vie, entre lycéenne et speakerine à la télévision dans une émission de sport (histoire de faire D'jeunz en plus d'être moche). Cette double vie devient une triple vie car quand elle mange une carotte, elle se transforme en guerrière lapin d'une puissance terrible. Il ne faut que 14,7 secondes à son arme lapin pour venir de la base secrète des lapins située sur la Lune, et elle prend la forme de deux carottes qui viennent se planter dans son cul. Ça, c'est pour le scénario. Sur le coup, j'ai cru que c'était fait exprès, mais en regardant une seconde fois (je suis un peu masochiste), je pense que non, les abrutis qui ont inventé cette horreur doivent être persuadés qu'ils sont géniaux.

  • Cote visuelle : {*} {*} {o} Jupe lapin écossaise, mais avec un bonus spécial pour le mauvais goût non visuel.

Glass no kantai

Avec cette dernière production de Gonzo, la faute de goût entre dans la haute définition. Admirez les rangées de vaisseaux spatiaux identiques et impersonnels. Soyez terrifiés par l'œil vide et le regard torve des personnages. Pleurez face aux explosions dessinées à la main sur des décors en 3D.

  • Cote visuelle : {*} {*} {*} Cthulhu.

Hanamaru yochien

hana.jpg maru.jpg

Des gamins s’amusent au jardin d’enfants. Incroyable non ? Ils sont super casse-pieds, et on est priés de les trouver mignon je vous prie.

  • Cote visuelle : {*} {o} {o} Barboteuse écossaise

Happy Kappy

happy.jpg kappy.jpg

Comment vendre des peluches aux gamins ? Trop facile, grâce au cel shading ça coûte encore moins cher de faire des animés pourris avec des peluches !

  • Cote visuelle : {*} {*} {*} Zoth-Ommog

High score

high.jpg score.jpg

Description simple : des décors inexistants, des personnages secondaires non dessinés, des personnages principaux animés avec 2 bouts de carton, des dialogues criards, un humour de merde pour gamin de 12 ans, des personnages insupportables qu’on n’a même pas envie de détester.

  • Cote visuelle : {*} {*} {o} crâne vide écorché

Hime-chen ! Otogi chikku idol Lilpri

lilpri1.jpg lilpri2.jpg

Je ne sais pas ce qui est le pire, entre le gnan-gnan ouvertement affiché de cette production décidément conçue pour lobotomiser les enfants, l’infâmie auditive que représentent les chansons, ou l’horrible dégueulis visuel qui leur est servi à chaque fois en accompagnement. La capture d’écran ne saurait intégralement rendre hommage à l’animation dénuée de toute vie de ces personnages qui semblent moins vivants que des robots Terminator.

  • Cote visuelle : {*} {*} {o} tache de vomi sur ta belle robe

Honto ni atta! Reibai-sensei

reibai.jpg sensei.jpg

Elle revient en cours, et elle est pas contente. Les morts-vivants vont en prendre pour leur grade. Le spectateur aussi.

  • Cote visuelle : {*} {o} {o} Jupe écossaise

Initial D

Vroum vroum ! Tutût ! Cet animé apporte la preuve que les jackys existent aussi au Japon. Bon, ce n'est pas totalement à chier, la première saison est tout-à-fait regardable si vous pouvez supporter ce déchaînement de voitures en 3D moches, mais vous avez sûrement mieux à faire.

  • Cote visuelle : {*} {o} {o} Jupe écossaise.

Jagainu-kun

Les aventures d'un chien-patate et de sa copine l'aubergine-hérisson. Ça pourrait être mignon (et encore) si ce n'était pas aussi moche.

  • Cote visuelle : {*} {*} {*} Cthulhu.

Katanagatari

katana.jpg gatari.jpg

Ce qu’il y a de bien avec ces concepts novateurs (ah pardon, on me souffle dans mon oreillette que l’idée du héros qui cherche 12 artefacts, ça a déjà été pris) au graphisme novateur (oups, à nouveau on me souffle que ça fait 30 ans qu’on trouve des graphismes atroces) pour D’jeunz (histoire de faire croire à ces naïfs qu’eux aussi pourraient se lancer dans le dessin – d’ailleurs, la preuve), c’est qu’on sait tout de suite quoi en faire. Les soumettre à la vindicte populaire.

  • Cote visuelle : {*} {*} {o} Tripes moisies de maichant

Kemono zume

Pour une fois, ce n'est pas Gonzo mais Mad house (pourtant plus habitué à des choses de qualité) qui nous gratifie d'un gros dégueulis de dinosaure de l'apocalypse. Non, en fait c'est pire. Cet animé crée d'emblée une nouvelle référence dans le domaine du mauvais goût animé avec un bout de papier-cul tenu par des crevettes parkinsoniennes. Oubliez tout ce que vous n'avez déjà pas vu, ce sont ces images qui hanteront vos nuits.

  • {*} {*} {*} {*} Hors concours.

Kill me baby

kill.jpg me.jpg

Ce que ne peuvent absolument pas traduire ces images, c’est la laideur sonore de Kill me baby. On a envie de s’écorcher les tympans pour ne plus entendre les voix horribles, et surtout le générique à faire se réveiller les morts. Sinon à part ça, c’est moche, c’est ennuyeux, et ce n’est pas drôle.

  • Cote sonore : {*} {*} {o} Vomissure de tympan

Les lamentations de l'agneau

C'est sûr qu'il y a de quoi se lamenter. L'ambiance se veut celle d'un OAV glauque et mystérieux à la Interlude, mais ne réussit qu'à faire fuir. Le dessin est laid, l'animation est quasiment inexistante, la répétition des mêmes plans ne sert qu'à masquer la maigreur du budget, et l'ensemble serait risible s'il n'était pas tout simplement navrant.

  • Cote visuelle : {*} {o} {o} Jupe écossaise.

Legend of the millennium dragon

oniga.jpg minden.jpg

Des graphismes horriblement laids au service d’une intrigue pathétique et convenue. Seuls usages : la sieste ou la torture mentale.

  • Cote visuelle : {*} {o} {o} Jupe à écailles

Magical chocolate

Une histoire totalement mièvre, prévisible et inintéressante de chocolats magiques de la Saint-Valentin. Et surtout, particulièrement mal dessinée.

  • Cote visuelle : {*} {o} {o} Tache de chocolat.

Majestic prince

majestic.jpg prince.jpg

En plus d’être vulgaire et mal dessinée, cette histoire de losers indécrottables aux commandes des plus puissants méchas est incohérente et ennuyeuse à mourir. Passez votre chemin, il y a mieux à voir…

  • Cote visuelle : {*} {o} {o} Mécha rouillé

Makai senki Disgaea

Voici une adaptation d'un jeu vidéo culte, mais pourtant, pour une fois, ce n'est pas par ce côté que l'adaptation pêche. Non, vraiment, c'est trop moche. Quand en plus il ne se passe rien de bien intéressant à part une inondation de trucs censément délirants, bof quoi.

  • Cote visuelle : {*} {o} {o} Jupe écossaise.

Malice@doll

Dans un univers rempli de robots, une poupée (l'équivalent robot d'une pute) se voit changée en humaine, et le reste suit. Ça aurait pu être un sujet intéressant, mais à vouloir mélanger le film d'horreur de seconde zone, l'érotisme pour androïdes et la philosophie de comptoir, le tout dans une ambiance dessinée en 3D moche, c'est assez lamentable.

  • Cote visuelle : {*} {*} {o} Couenne de jambon rassie.

Mind game

mind.jpg game.jpg

Le studio 4°C nous avait habitués à mieux. Là, c’est simple, impossible de ne pas décrocher au bout de 30 secondes tellement c’est laid. Et après, ça empire. Tout simplement immonde.

  • Cote visuelle : {*} {*} {*} Grand ancien.

Mizu no kotoba

L'esprit de l'eau est très présent dans ce café où on parle d'Asimov, mais si toute cette fumette fait de ce court métrage quelque chose d'intéressant, le peu de plaisir qu'on a est complètement gâché par les immondes graphismes 3D du plus mauvais goût. Et le pire, c'est que ceux qui ont passé beaucoup de temps à les faire doivent trouver ça cool.

  • Cote visuelle : {*} {*} {o} Cornichons faisandés

Nanami-chan

Une petite fille découvre un bon esprit dans son grenier, et il devient son ami. Que d'émotions ! Et en plus, c'est particulièrement mal dessiné.

  • Cote visuelle : {*} {*} {o} Plume de canard grippé.

Noisy birth

noisy1.jpg noisy2.jpg

Une nouvelle fois le studio Rikka nous montre ce que peut être un animé “d’auteur”. Du genre d’auteurs qui restera, heureusement pour nous, inconnu longtemps. Seul point positif : c’est très court. Pas assez toutefois pour ne pas avoir le temps de vomir.

  • Cote visuelle : {*} {*} {*} Vomi de Sadako.

Nyanpire

nyan.jpg pire.jpg

Ce sont juste les histoires d’un chat vampire qui fait Nyan ? Non, c’est pire.

  • Cote visuelle : {*} {o} {o} Pelage taché

Oh! Edo rocket

Quand on aborde un sujet complètement alternatif et inintéressant, comme la conception de feux d’artifices à Edo au XIXe siècle et la jalousie légitime des concepteurs de feux d’artifices les uns avec les autres, on a intérêt à prévoir : premièrement, des personnages intéressants ; deuxièmement, un graphisme à la hauteur. Et quand il n’y a rien de tout ça, on peut gaiement passer son chemin.

  • Cote visuelle : {*} {o} {o} Jupe écossaise

PaPuWa

Encore un autre dans la catégorie « trop alt ». Entre les poissons transsexuels avec leurs bas résille, le tyrannosaure rose, et le semblant de glauque qui n'arrive pas à être glauque, comment dire... vous êtes le maillon faible, au revoir.

  • Cote visuelle : {*} {*} {o} Tache de ketchup.

Panda Z

Il est question d'un panda, de boulons, et de robots géants. Visuellement, c'est digne des dessins de ma nièce de 3 ans. Voilà voilà.

  • Cote visuelle : {*} {*} {*} Cthulhu.

Panty & Stocking with Garterbelt

panty.jpg stocking.jpg

Je ne sais pas ce qui est le plus choquant dans cet animé, entre l’extrême vulgarité à coups de blagues pipi-caca, et le dessin digne d’un enfant de 10 ans qui aurait regardé un porno en cachette le soir. Par certains aspects ça aurait pu être marrant (les parodies scato, sur le fond je ne suis pas contre), mais en fait c’est peu drôle, et surtout il faut supporter ces graphismes criards et immondes.

  • Cote visuelle : {*} {*} {o} Fluides corporels fermentés

Post pet Momobin

Non, vous ne voulez même pas savoir de quoi ça parle. Je vous assure.

  • Cote visuelle : {*} {*} {o} Croûte de fromage.

Powerpuff girls Z

Le remake d'une série américaine qui apparemment ne vole déjà pas haut, destiné uniquement et exclusivement à la vente de produits dérivés. Ce qui a dû coûter le plus cher là-dedans, ce n'est sûrement pas le scénario, les doublages, la musique ou l'animation, ce sont les dessins. Et pourtant, ils sont absolument atroces. Le must de l'horreur pour d'jeunz en devenir avec des magical girls hyper chébran. Difficile d'être explicite dans la description, car je ne sais pas par où commencer et les mots ne seraient pas suffisants.

  • Cote visuelle : {*} {*} {*} Hydre à dimension fractale.

Princess resurrection

kai.jpg butsu.jpg

Un pauvre type transformé en zombie surpuissant pour servir de concierge à une princesse nécromante sadique. L’humour est acceptable, mais les graphismes beaucoup plus difficilement.

  • Cote visuelle : {*} {o} {o} Zombie écossais

Queen Millenia

Je sais bien qu'à l'époque, on n'avait pas les mêmes moyens qu'aujourd'hui pour faire des beaux dessins. Cela n'empêchait pourtant pas d'avoir du talent.

  • Cote visuelle : {*} {*} {o} Flaque de bouillabaisse.

RG Veda

Tiens, du CLAMP ?

Non, trop moche.

  • Cote visuelle : {*} {*} {o} Citrouille écrasée.

Riding bean

Un OAV d'action en voiture, à la Taxi, qui sait faire recette avec un scénario efficace et nettement au-dessus du lot de ce type de productions. Néanmoins les personnages ne sont pas du tout crédibles, et surtout, surtout, vraiment trop moches.

  • Cote visuelle : {*} {o} {o} Jupe écossaise trouée

Salmon-chan

salmon.jpg chan.jpg

Les aventures de Salmon-chan, mi-humaine, mi-saumon, idéale pour en faire un sushi. Je ne sais pas pour vous, mais moi je ne mange pas d’un truc aussi moche. Ah, et c’est censé être drôle.

  • Cote visuelle : {*} {o} {o} Jupe écossaise (comme le saumon, heh)

Samurai spirits

Des montagnes de muscles qui s'affrontent en poussant des rugissements de bêtes, dessinés à la va-vite mais avec les yeux expressifs du chacal et les longues dents du, euh, non ça n'existe pas cet animal-là. Bref, vous l'avez compris, on est devant une grosse bouse.

  • Cote visuelle : {*} {*} {o} Poire pulvérisée par un train.

Sayonara zetsubo sensei

zetsubo.jpg sensei.jpg

On dirait bien que les techniques visuelles atroces mises au point dans Gankutsuoh font des émules. Cette fois-ci, pour nous parler d’un sujet (un professeur dépressif) qui pourrait être vraiment génial s’il n’était pas aussi mal traité. Visiblement, les auteurs ont également vu Lucky☆Star et se sont dit que c’était très rigolo, de faire des références partout à plein de trucs. Ils en ont donc mis toutes les 30 secondes une référence. Non seulement il faut mettre la pause pour profiter de la référence, mais comme en plus elle manque de contexte, l’effet comique retombe à peu près aussi vite qu’un soufflé mal cuit placé sous une tuyère de moteur Vulcain. Il vous reste donc à profiter du scénario, et comme il n’y en a pas, le compte est vite fait.

  • Cote visuelle : {*} {*} {o} Soufflé piétiné

School city Valanoir

vala.jpg noir.jpg

Valanoir ne se décrit pas, ça se vit. Enfin, au moins ça se regarde. Surtout si l’on veut voir des personnages alternatifs et inintéressants au possible, dessinés en trois coups de crayon, disserter pendant des heures avec des voix ridicules à propos de trucs dont on n’a rien à foutre. On peut aussi s’intéresser aux tentatives d’humour, auquel cas il ne faut pas oublier les cigarettes qui font rire, il y en aura besoin.

  • Cote visuelle : {*} {*} {*} Grand ancien-sensei

Shigurui

Ouh là là, le méchant a l’air très méchant. Si méchant qu’il oblige les gentils (?) à se taper dessus. En voilà un super scénario. Du moins pour ceux qui aiment voir les rictus déformés de personnages psychopathes se tordant de douleur dans un bain de sang.

  • Cote visuelle : {*} {o} {o} Jupe de highlander tachée de sang

Spectral force

Coup de chance (ou est-ce le karma ?), je suis tombé sur cet animé en compagnie de MKK, et franchement, difficile de mieux tomber. Les personnages semblent issus de véritables acteurs nanars mais mal dessinés, aussi expressifs que les originaux. Le scénario et les dialogues sont hallucinants de connerie, et l'économie du moindre yen passe par toutes les astuces les plus minables : cellulos, télépathie (pas besoin d'animer les lèvres), répétitions, effets minables de photoshop... Mais c'est surtout pour la qualité des décors que cet animé transcende tout. Ils semblent en effet avoir été réalisés avec le moteur 3D d'une Playstation, voire plutôt d'une Super NES. La qualité visuelle doit donc s'approcher du jeu vidéo, sorti à la même époque.

  • Cote visuelle : {*} {*} {*} Grand ancien.

Starry☆sky

starry.jpg sky.jpg

Cette fois le mauvais goût n’est pas forcément visuel, mais il faut bien catégoriser ce truc. Non ce n’est pas juste bizarre, c’est carrément scandaleux. Cet animé est purement et simplement une publicité mal déguisée pour le lobby de l’astrologie. Les personnages sont dans une école d’astrologie et apprennent plein de trucs débiles pseudo-scientifiques. Hallucinant.

  • Cote de cynisme : {*} {*} {*} G. W. Bush

Sumomomo momomo

En français : La fiancée la plus forte du monde. Je l'avoue, en voyant cette énième resucée sur le thème de la jeune fille s'immiscant dans la vie d'un lycéen pour l'épouser, j'ai souri. Il y a de quoi, vu que la pauvre quiche est bête comme ses pieds et a une hantise pour toute autre activité consistant à utiliser sa tête pour autre chose que distribuer des coups de boule. Cependant, c'est trop classique, trop criard, trop prévisible, et surtout, surtout, trop moche.

  • Cote visuelle : {*} {*} {o} Peau de banane.

Sweet valerian

Je suis sidéré que CLAMP ait osé mettre son nom sur ce dégueulis de lapinou rose sous LSD. Des épisodes de 3 minutes dessinés avec les pieds représentant des gamines sans âme changées en lapins magical girls pour vaincre les méchants, avec une voix off pitoyable représentée par une bestiole encore plus moche. Argh.

  • Cote visuelle : {*} {*} {o} Déjections de rongeurs roses

Tank SWAT

Des policiers dans des tanks au look de Twingo, c'est déjà pas très crédible. Quand en plus c'est ultra laid, avec de la 3D pseudo-rondouillarde mal foutue et des dessins dignes d'un enfant de deux ans greffés par dessus, je crois qu'on va passer.

  • Cote visuelle : {*} {*} {*} Cthulhu.

Tanken Driland

tanken.jpg driland.jpg

Des personnages atrocement mal dessinés explorent un univers moche et franchement pas intéressant, avec des enjeux totalement absents. Passons notre chemin.

  • Cote visuelle : {*} {*} {o} Moisissure confite

Tenpouibun ayakashi ayashi

Une histoire fantastique à l'ère des samouraïs avec des gros bills sortis d'on ne sait où, ça vous rappelle quelque chose ? Hé oui, ce n'est probablement pas de bol pour cet animé d'être sorti en même temps que Bakumatsu kikansetsu irohanihoheto, mais la comparaison montre à quel point il est minable. En plus d'être très moche, c'est foncièrement inintéressant ces histoires de monstres, on sent venir à plein nez l'« élu » ou assimilé qui va tout péter et devenir super fort parce que, bin, il est super fort.

  • Cote visuelle : {*} {*} {o} Épinards moisis.

Tenshi ni narumon

Une nouvelle histoire de gamine fourrée dans les pattes d'un adolescent qui n'en a rien à faire pour devenir sa femme. Mais là, je crois qu'on touche le fond côté délire. Toute la « belle-famille » vient s'incruster chez lui, transformant la maison en une sorte de manoir rose bonbon, orange fluo, vert pomme et bleu vif. L'ensemble est grotesque, ridicule et navrant.

  • Cote visuelle : {*} {*} {o} Jus de chaussette.

Tokyo marble chocolate

marble1.jpg marble2.jpg

Passons sur le titre ridiculement kitsch. Passons aussi sur l’histoire débile. Ou en fait, ne passons pas dessus déjà, qu’est-ce que cet âne nain au museau jaune avec une crête sur la tête vient faire dans l’histoire, d’abord ‽ Ce qui nous entraîne immédiatement sur le terrain qui fâche : le visuel. Cet animé est horriblement, immondément moche et de mauvais goût, et se hisse sans problème à un très haut niveau dans le classement de la laideur.

  • Cote visuelle : {*} {*} {*} Roi en jaune fluo

Trinity blood

Malgré des musiques de qualité avec des chœurs bien bourrins, je n'ai pas du tout été convaincu de regarder la suite. Les graphismes 3D sont d'assez piètre qualité, et l'idée de base fait plutôt de la surenchère dans le grosbillisme, avec dès le début une guerre entre humains, vampires, et sur-vampires qui tuent les vampires.

  Cote visuelle : {*} {*} {o} Crotte de mammouth.

Trouble chocolate

Aaaarrrrrrrrg, le coloriste ! Amenez-moi le coloriste qu'on le pendre pas les *ouilles ! Et le scénariste aussi, par la même occasion.

  • Cote visuelle : {*} {*} {o} Viande avariée.

Urda

urda1.jpg urda2.jpg

À la base, cette histoire de nazis et de voyages dans le temps est complètement bidon et mal racontée, mais c’est surtout au niveau des immondes graphismes 3D absolument ridicules qu’il faut faire quelque chose. Se pendre, par exemple. Ou mourir de rire. Enfin bref, qu’enfin le ridicule tue.

  • Cote visuelle : {*} {*} {*} Dagon

Vampire hunter D

Après avoir vu quelques dessins qui semblaient intéressants, je me suis mis en tête de regarder cette chose, et pas tout seul pour faire bonne figure. Je me demande encore d'où sortent les dessins en question. Comme le titre l'indique, nous avons affaire à un chasseur de vampires. Un vrai, un moche, un tatoué. Qui chasse aussi les dinosaures à l'occasion. Renfrogné et taciturne, car les doubleurs ça coûte cher. Et qui regarde le vent souffler sur les plaines infestées de gobelins. Moches. Longtemps. Nous avons finalement été tirés de cette torpeur vomitive par une amie. D'aucuns l'en remercient encore.

  • Cote visuelle : {*} {*} {o} Sang séché de vampire leucémique.

Vexille

Que des robots ou des androïdes aient l’air inexpressif, quelque part c’est normal : ils le sont. Mais à se croire le roi de l’image de synthèse, on en vient à en faire autant pour des personnages censément humains, et c’est le drame. Le rapport avec un animé correctement dessiné est à peu près celui de Dolph Lundgren à un acteur normalement constitué.

  • Cote visuelle : {*} {*} {o} Huile de vidange moisie

Wandaba style

Un groupe de pop-folk-metal pour enfants rêve de faire le premier concert sur la Lune, et c’est un richissime savant fou de dix ans qui va tester toutes les méthodes pour les envoyer là-haut. Par exemple la bouteille de coca géante que l’on remplit de mentos, ou encore l’élastique géant tendu par deux porte-avions. On rit cinq minutes, mais c’est vraiment trop lourd, trop minable et surtout, surtout, beaucoup trop moche.

  • Cote visuelle : {*} {*} {o} Tache de coca.

Yamato Nadeshiko Shichi Henge

Cet animé plein de poncifs, basé sur un harem inversé autour d'une jeune fille qui nie sa féminité, comporte quelques bonnes idées, mais leur traitement est assez pitoyable, et de la comparaison avec des scènes équivalentes dans d'autres animés n'est pas flatteuse. Ce qui finit de tout tuer, c'est à quel point tout ça peut être moche. Ce serait peut-être passé si finalement tous ces personnages censés incarnés la beauté n'étaient représentés par trois coups de crayon du niveau de ma nièce de 3 ans.

  • Cote visuelle : {*} {*} {o} Aubergine décomposée.

Zenryoku usagi

zenryoku.jpg usagi.jpg

Des lapins crétins construisent des bâtiments. Ils sont crétins et ce sont des lapins, mais grâce à la super morale, tout le monde il travaille super bien et tout il est bien. Attention, voir ça donne envie de baffer un curé.

  • Cote visuelle : {*} {*} {o} Civet de lapin décati

Fautes de goût (dernière édition le 2010-08-18 18:32:59 par localhost)

Edit and actions menu

  • Page immuable
  • Commentaires
  • Informations
  • Pièces jointes