C'est laid. C'est creux. C'est mal animé. C'est sans ambiance. Mais c'est tellement coooooooooool.

Baldr force exe

C'est décidément dans le cyberpunk qu'on trouve des merdes parmi les pires dont la création nipponne a pu nous gratifier. Des clichés de cyber-djeun'z rebel'z se baladent en méchas sur Internet. Je crois que tout est dit, nos lecteurs de moins de 50 d'âge et QI cumulés ont déjà éjaculé.

  • Acné : {*} {*} {*} Furonculant.

Basquash!

bas.jpg quash.jpg

Le sujet n’est certes pas trop mal traité, mais attention, quel sujet ! Des méchas qui jouent au basket. Oui, vous avez bien lu. Bien entendu il est question de style et on voit beaucoup de sponsors, mais tout est rattrapé grâce à des filles aux gros seins.

  • Acné : {*} {o} {o} Naissant

Beck

Des dessins moches, une histoire creuse et très d'jeunz où il est question de musique (bien entendu à chier), et surtout, surtout, de pitoyables imitations d'accents américains par des japonais, pour faire cool, parce que bien entendu les ricains sont cool, ils sont rock, ils sont d'jeunz, ils sont funky, et ils nous cassent bien les pieds.

  • Acné : {*} {*} {*} Furonculant.

Big windup!

ohkiku.jpg furika.jpg

Décidément, le base-ball revient en force en ce moment. Et même si cette fois le sujet n’est pas traité de la pire manière qui soit, les complaintes geignardes du personnage principal qui tire une intrigue cousue de fil blanc et pleine d’amitié et de bons sentiments dégoulinants, ça lasse très vite.

  • Acné : {*} {o} {o} Naissant.

Black blood brothers

Le héros a la classe, en bon vampire avec son katana et son manteau rouge. Et puis il se la joue super cool avec son petit frère. Il est super fort mais c'est une quiche, alors il va chercher à se venger. Hélas pour lui l'inquisition veille au grain.

  • Acné : {*} {*} {o} Purulent.

Bokura ga ita

N’y voyez pas quoi que ce soit contre les séries sentimentales, il y en a de très bonnes. Mais franchement, les questionnements débiles d’une adolescente qui ne l’est pas moins à propos du super-mec-qui-se-la-pète-mais-qui-au-fond-doit-être-gentil, le tout avec une voix complètement geignarde et insupportable, avec un scénario qui tient en deux lignes pour chaque épisode, ça commence à bien faire.

  • Acné : {*} {*} {o} Purulent

Cardfight!! Vanguard

card.jpg fight.jpg

On a déjà vu des adaptations lamentables de jeux vidéo ou de jeux de cartes, où des protagonistes sont emmenés de manière ridicule dans un monde dont les règles s’adaptent à la rigidité du jeu. Mais là on atteint le sommet du summum, quand on montre juste les personnages en train de jouer au jeu de cartes en question. Vous pouvez imaginer plus chiant ? Ça devient difficile.

  • Acné : {*} {o} {o} Naissant

Chocolate underground

choco1.jpg choco2.jpg

Pour préserver la santé publique, un gouvernement fasciste interdit à la population toute consommation de sucreries, en particulier le chocolat. Mais un réseau de résistance organise un trafic souterrain de chocolat et des dégustations illicites. Malgré ce concept redoutablement décalé, je n’ai pas du tout été convaincu. Il faut dire que le manichéisme ronflant, les bons sentiments dégoulinants, et la rébellion à deux balles contre les méchants adultes qui n’aiment pas le chocolat, ça va cinq minutes. On croirait presque voir la patte des lobbies de la confiserie – ce qui, quand on a vu la fin, ne manque pas d’ironie.

  • Acné : {*} {o} {o} Naissant.

Chrome shelled Regios

regios1.jpg regios2.jpg

De très méchantes créatures qui dévorent les gens, une société qui semble s’en foutre grave, une bande de d’jeunz qui tape les méchantes créatures, un discours pseudo-écolo pour d’jeunz, une super école autogérée par des d’jeunz qui matent les petites culottes des filles qui se demandent ce qu’elles sont venues faire dans une pareille merde… je crois que tout est au rendez-vous pour le nanard de l’année.

  • Acné : {*} {*} {*} Furonculant.

Cluster edge

Un animé dans la mouvance plus ou moins steampunk, plus ou moins Nausicaa, qui fait bien vendre. Cependant il est complètement fumeux, tiré par les cheveux, et parvient à désintéresser totalement le spectateur de ses personnages.

  • Acné : {*} {o} {o} Naissant.

Cross fight B-Daman

cross.jpg fight.jpg

Comment vendre des figurines moches de robots à des gens prêts à acheter n’importe quelle ânerie que leurs enfants demanderont ? Faire se battre les figurines de manière naze dans un dessin animé ultra moche et sans scénario, évidemment…

  • Acné : {*} {o} {o} Naissant

D.Gray man

Il y a du potentiel dans cette histoire d'exorcistes œuvrant à la fin du dix-neuvième siècle pour l'extermination des akuma, démons qui possèdent les gens. Le monde est assez riche, mais s'avère totalement inintéressant car très mal exploité. Au final, tout ne sert qu'à justifier une pitoyable surenchère dans le bourrinisme, pas suffisamment innovante pour tirer son épingle du jeu.

  • Acné : {*} {*} {o} Purulent.

Dragonaut the resonance

Rien qu’avec le titre, j’aurais du me méfier. Et si, comme souvent dans les animés de chez Gonzo, les personnages sont introduit avec un semblant de mystère et une histoire qui pourrait être intéressante, tout cela n’est qu’une fois de plus prétexte à introduire des combats ridiculement cool de dragons aux gros nichons et toujours aussi mal dessinés. Qu’est-ce qu’il ne faudrait pas faire pour nos chers adolescents.

  • Acné : {*} {*} {o} Purulent.

Druaga no tô — The aegis of Uruk

druaga1.jpg druaga2.jpg

Quand on essaye de faire de l’humour pas drôle pour d’jeunz en alignant des gags à moitié prix puis en enchaînant sur un “Mais non tout ça était une blague” (limite il faut ajouter les rires enregistrés), le résultat est prévisible : à chier.

  • Acné : {*} {*} {o} Purulent.

Durarara!!

dura.jpg rara.jpg

Alors les d’jeunz habitent dans un quartier tendance, ils croisent des gens super cool et costauds, et plein de gangs super cool aussi, avec de grosses motos qui font vroum. Ils chattent sur les forums en s’échangeant plein de phrases super cool. Cette dernière activité représentant un bon quart de la durée de chaque épisode, je vous laisse juge de l’intérêt de la chose.

  • Acné : {*} {*} {*} Furonculant

Eureka 7

Encore des histoires de méchas, cette fois en version surfeurs. En même temps, pourquoi pas, vous allez me dire... Dommage, c'est pourtant joliment dessiné.

  • Acné : {*} {*} {*} Furonculant.

Fantastic children

Des enfants vieux de plusieurs siècles se rencontrent, se battent, se manipulent. Et lassent. Vite.

  • Acné : {*} {*} {o} Naissant.

Fireball charming

fireball.jpg charming.jpg

Deux robots papotent de tout et surtout de rien. C’est censé être drôle mais c’est surtout chiant à mourir. Sans doute de l’humour de d’jeunz. Seule qualité : c’est court.

  • Acné : {*} {*} {o} Purulent

Flag

Flag, c'est le nom donné à une photo. Photo qui représente, à juste titre, un extraordinaire symbole de paix. Flag, c'est l'histoire de la photographe qui a pris cette photo. Sur un plan purement graphique, c'est assez réussi, mais on en restera là, parce que ça s'adresse aux d'jeunz. L'intrigue est centrée sur les immondes manipulations des méchantes forces des Nations unies qui construisent des méchas en secret. La réalisation saute sans cesse d'un plan à un autre, avec des images qui gigotent dans tous les sens, artifice qui permet de se dédouaner de toute recherche dans les personnages, qu'on ne peut qu'entrevoir superficiellement, comme s'ils apparaissaient sur le coin d'une photo.

  • Acné : {*} {*} {*} Furonculant.

Gintama

L'histoire d'une bande de loosers au milieu d'un univers anachronique entre samouraïs et extraterrestres. Non seulement c'est totalement dénué d'intérêt, mais c'est ponctué de pauses pendant lesquelles la voix off présente les personnages ou explique les gags pas drôles.

  • Acné : {*} {*} {*} Furonculant.

Gojinko monogatari

Cet animé date des années 90, pourtant on se croirait revenu 30 ans en arrière tellement le graphisme est laid. Pseudo-rétro avec des personnages déformés et longilignes, flashy, c'est visuellement assez moche. Mais c'est surtout par le contenu que tout ça pêche. Les problèmes de cœur de l'étudiante dans une école de stylisme pour d'jeunz, le sosie de l'idole pour d'jeunz, l'intrigue cousue de fil blanc pour d'jeunz sans cerveau, cet animé fait l'apologie de la crétinerie et montre que le d'jeunisme ne date pas d'hier.

  • Acné : {*} {*} {o} Purulent.

Gundam AGE

gundam.jpg age.jpg

On dirait une resucée des plus mauvais Gundam (à commencer par l’original) mais avec des personnages plus jeunes pour attirer les gamins. Foncièrement cheap et pas enthousiasmant pour un sou.

  • Acné : {*} {o} {o} Naissant.

Gundam seed

Malgré des graphismes d'un fort beau gabarit et des musiques assez grandiloquentes, cette superproduction Sunrise me laisse néanmoins de glace. Peut-être est-ce parce que je ne suis pas (plus ?) un d'jeunz hyperactif capable de retrouver une intrigue et trouver un intérêt dans cet infernal fouillis d'actions décorrélées. Si c'est juste pour le spectacle, regardez plutôt Karas.

  • Acné : {*} {o} {o} Naissant.

Hanasakeru seishonen

hanasakeru.jpg seishonen.jpg

C’est l’histoire d’une jeune fille amoureuse de son léopard. Mais son léopard est mort et elle est inconsolable, aussi son père va-t-il tenter de la jeter dans une minable situatoin de harem inversé, au mépris de son beau garde du corps. Incohérent, mal réalisé, ridicule de A à Z.

  • Acné : {*} {*} {o} Purulent

Heroman

hero.jpg man.jpg

Aujourd’hui, nous vous présentons Heroman, le super-héros super-fort de la mort qu’il est plus fort et plus cool que tous les autres. Hein ? quoi ? pardon ? de quoi ça parle ? Mais qu’est-ce que j’en sais, moi ?

  • Acné : {*} {*} {*} Furonculant

Innocent Venus

Toujours en manque de scénaristes, Gonzo nous gratifie une fois de plus d'une sombre merde pour d'jeunz sous prétexte de post-apocalyptique glauque. Je crois que le plus ridicule, c'est quand les méchas sortent.

  • Acné : {*} {*} {*} Furonculant.

Legend of duo

Une sorte de délire pipologique censément vachement gros bill dans lequel il ne se passe rien. Difficile d'imaginer plus creux.

  • Acné : {*} {*} {*} Furonculant.

Little busters!

little.jpg busters.jpg

Une bande de d’jeunz retrouve les instincts grégaires de son enfance et participe à des trucs de d’jeunz comme taper sur des gens et faire des choses stupides. On est censé rire.

  • Acné : {*} {*} {o} Purulent

Lovely complex

Elle est trop grande et il est trop petit. Ils sont faits l'un pour l'autre. Dans la plus belle tradition des animés pour ados boutonneux, une histoire niaise, prévisible et complètement crétine à souhait, avec des graphismes super tendance (comprendre : on ne sait pas dessiner mais qu'est-ce qu'on se la pète) et des personnages qui ne suscitent chez le spectateur que des pulsions violentes et incontrôlables conduisant à baffer ce pauvre poste de télévision qui n'a rien fait.

  • Acné : {*} {*} {*} Furonculant.

Needless

need.jpg less.jpg

Les d’jeunz vont tous crever mais ils ont plein de pouvoirs. Et pour les d’jeunz qui sont des d’jeunettez, des gros nibards. Tout le monde va pouvoir se foutre sur la gueule en oubliant royalement l’ébauche de scénario sur la cuvette des WC.

  • Acné : {*} {*} {o} Purulent.

One outs

one.jpg outs.jpg

Attention, cet animé est vraiment totalement merdique. Ne vous sentez même pas obligés de lire la suite.

Ah, vous êtes encore là ? OK, je vais devoir en dire un peu plus. Alors déjà, il y a un générique pour d’jeunz, avec de la bonne musique de d’jeunz bien pourrie. Passons, c’est pas grave, on peut le sauter. Ensuite, il y a une voix off. Une de ces chiantes qui racontent des trucs dont on n’a rien à foutre. Là, il est question de préciser le contexte, parce qu’il en faut beaucoup pour comprendre, sinon on ne suit pas, ma bonne dame. Et donc le contexte, du base-ball. Mais attendez, ce n’est pas tout. Ensuite, il faut résister aux graphismes absolument atroces. Et après, on arrive aux super matches underground de pas-vraiment-base-ball, avec des rebel’z et des soldats, et des soldats rebel’z, qui font des paris. Et comme c’est vachement cool, les paris sont faits en dollars. Et il y a plein de gens pas cool qui se balancent des remarques cool à la gueule. Voilà voilà. Chapi chapo. Je peux écrire n’importe quoi ici, personne n’arrivera jusque là. Tartiflette.

  • Acné : {*} {*} {*} Furonculant

Paradise kiss

Dans la plus pure tradition D'jeunz, cet animé parle d'histoires de cœur et de cul de jeunes passionnés de mode hyper tendance et de musique hyper funky. Qu'est-ce que c'est staïle.

  • Acné : {*} {*} {o} Purulent.

Peach girl

Certaines comédies sentimentales pour adolescentes prépubères évitent de les abrutir encore plus qu'elles ne le sont déjà. Ce n'est pas le cas de Peach girl. Un scénario sans intérêt et 100 % prévisible, des dessins moches, des personnages allant de creux à insignifiants... Bref, une grosse merde bien pourrie.

  • Acné : {*} {*} {o} Purulent.

Prayers

Du post-apo djeun'z avec du rock djeun'isant, des supaïre attaques de rock dans ta face, des gentils djeun'z face aux méchants zadultes... Tous les ingrédients pour un authentique nanar de l'anime sont réunis.

  • Acné : {*} {*} {*} Furonculant.

Pretty cure splash star

Il y a une suite à Pretty cure (Pretty cure max heart), et ça ne vole déjà pas bien haut. Suite à cela, les auteurs n'avaient plus d'idées. Vous me direz, ils n'en avaient déjà pas beaucoup. Et donc, ils ont repris la série au début, pour que les d'jeunz sans cervelle puissent suivre, mais en changeant tout pour pouvoir être quand même payés. Prenez la mesure des changements radicaux : tous les noms ont changé mais pas le character design des personnages. La blonde joue au base-ball et non à la crosse. Les esprits disent « arigato » et pas « gomena ». Rien que des trucs comme ça.

  • Acné : {*} {*} {o} Purulent.

Pretty rhythm: aurora dream

pretty.jpg rhythm.jpg

Des gamines s’entraînent à devenir des superstars de la pop-danse sur glace. Alors donc ça ressemble beaucoup aux trucs habituels de danse pour gamines, avec de la 3D ignoble en cel shading, mais sur des patins à glace. Eeeeeh ouais.

  • Acné : {*} {o} {o} Naissant

Real drive

rd1.jpg rd2.jpg

Cette fable pour D'jeunz, on a l’impression de l’avoir vue 10 fois : des plongeurs super cool qui mettent leur vie en péril pour faire on ne sait trop quoi dans une réalité virtuelle en fusion avec notre mère la Terre, des rollers vachement cool eux aussi, des lunettes ultra cool, bref c’est cool. Au début, il y a l’air d’y avoir une histoire, mais en fait elle est vachement moins cool, donc pas la peine de s’éterniser dessus.

  • Acné : {*} {*} {o} Purulent.

Red garden

Cette histoire assez fumée parle de jeunes américaines ayant tout oublié de la soirée qu'elles ont passée où leur amie est morte. Elles vont se découvrir des pouvoirs assez glauques et des objectifs qui ne le sont pas moins. Malheureusement, tout ceci est complètement gâché par un dessin franchement minable (merci Gonzo) et des intermèdes musicaux pleurnichards avec une interprétation à faire pleuvoir dans le désert de l'Atacama.

  • Acné : {*} {*} {*} Furonculant.

Rideback

ride.jpg back.jpg

Ça commençait pourtant très bien : une magnifique représentation de ballet, avec une étoile montante dont on aurait pu suivre les évolutions dans le monde impitoyable de la danse. Mais l’enthousiasme du spectateur retombe en même temps que celui du personnage quand elle se pète la gueule. On comprend alors très rapidement qu’on va suivre les tribulations d’une pouffe sur des motos pour d’jeunz, dans un monde dirigé par une maichante dictature militaire. Et oui, c’est aussi moche et lamentable que ce qu’on pouvait escompter.

  • Acné : {*} {*} {*} Furonculant.

Shangri-la

shangri.jpg la.jpg

Des d’jeunz protègent la nature dans un monde pseudo-futuriste geignard où des méchants spéculent sur le développement durable. Très difficile de tenir ne serait-ce qu’un épisode.

  • Acné : {*} {*} {*} Furonculant

Star driver: Kagayaki no Takuto

star.jpg driver.jpg

Oh, un méchant culte secret et machiavélique qui veut faire du mal à de gentilles filles mal dessinées. Un culte de quoi ? De méchas, pardi !

  • Acné : {*} {*} {o} Purulent

Strike witches

Pour l'instant (touchons du bois), ces combats dogfight de magical girls à hélices restent à l'état de projet, et le supplice n'a donc duré que huit minutes. Je crains hélas qu'ils aient beaucoup de succès auprès des amibes.

  • Acné : {*} {*} {o} Purulent.

Summer wars

summer.jpg wars.jpg

Les amateurs de cinéma le savent bien : succès au box-office ne rime pas forcément avec qualité. Je me suis très rarement autant ennuyé devant un film, et là je crois qu’on touche vraiment le fond. Quasiment à chaque fois qu’une fiction parle d’informatique, voire de science en général, c’est ridicule. C’est si compliqué que ça de trouver des consultants pour vous expliquer que votre vision du fonctionnement des réseaux est absurde ? À part les gamins pour qui l’iPhone est une boîte magique qui sert à aller sur Fessesbouc, n’importe qui un minimum familier de ces concepts aurait pu expliquer ça. Ah oui mais suis-je bête, ce n’est pas le cœur de cible marketing.

  • Acné : {*} {*} {*} Furonculant

Suzuka

Attention, ça va voler très haut. Pourquoi donc ? Parce que l'héroïne est une championne de saut en hauteur, pardi... Allez on reprend. Le héros, venu à la ville pour aller au lycée, rencontre l'héroïne, une plus ou moins amie d'enfance oubliée, et trouve que vraiment, vraiment, elle est trop belle quand elle saute (en hauteur, vil pervers). Et en plus, il habite dans la même pension, ouh là là. Et lui va se découvrir un talent pour la course à pieds, quel champion. Voilà qui peut toujours servir pour une séance de lavage de cerveau, programme anti-taches.

  • Acné : {*} {*} {o} Purulent.

Togainu no chi

togainu.jpg chi.jpg

Les d’jeunz emo vivent dans un univers post-apo, parce qu’ils le valent bien. Alors ils croisent des gens avec des piercings, c’est bien la preuve qu’ils sont sacrément méchants. Un combat terrible pour la préservation du gel pour cheveux s’ensuit.

  • Acné : {*} {*} {*} Furonculant

Tsuyokiss cool×sweet

Ce titre pourrait à lui seul résumer la série. Il n'en est rien, mais ce n'est pas pour ça que cela vole plus haut. Voici donc l'histoire des tribulations d'une lycéenne fan de théâtre, qui veut ab-so-lu-ment qu'il y ait du théâtre dans son lycée. Elle est prête à tout pour ça, même à, euh, bref on ne sait pas parce qu'on a surtout envie de lui foutre des claques à cette andouille, mais il y aura du théâtre. Le rapport avec le titre ? Eh bien, toutes les 3 minutes pendant les épisodes, une image de fille en maillot de bain et une voix féminine qui dit « Tsuyokisssssou ». Si ça c'est pas un rapport évident, hmmm ?

  • Acné : {*} {*} {*} Furonculant.

Wings of Rean

Alors, on prend des rebel'z à moto (c'est plus cool la moto) qui se rebelzent contre l'ordre établi parce que ce sont de gentils rebel'z. On y ajoute des extraterrestres (ou assimilés) qui vivent sous l'eau et sortent avec de gros vaisseaux de guerre, une action totalement incompréhensible avec des combats dans tous les sens (en toute gentillesse rebel'zienne, tout de même), et voilà de quoi attirer un public d'adolescents rebel'z hyperactifs.

  • Acné : {*} {*} {*} Furonculant.

Xam’d: lost memories

xamd1.jpg xamd2.jpg

Un peu de steampunk ? Pas de refus, ça fait longtemps que je n’en avais pas dégusté. Hélas le graphisme est minable et l’intrigue piétine totalement, centrée sur des personnages aux préoccupations sans intérêts, quand on les connaît.

  • Acné : {*} {*} {o} Purulent.

Yes! Pretty cure 5

Suite à l'horrible quatrième saison, il fallait bien remettre ça : encore une nouvelle histoire, avec cette fois cinq personnages au lieu de deux. Des montres au lieu des téléphones. Et des papillons. Voui voui.

  • Acné : {*} {o} {o} Naissant.

Zetman

zet.jpg man.jpg

Il était jeune. Il était moche. Il était plein de promesses d’un avenir pourri dans un monde moche et pauvre. Mais voilà, il y a plein de monstres qui attaquent, pour en faire un sauveur !

  • Acné : {*} {*} {o} Purulent

D'jeunz (dernière édition le 2010-08-18 18:32:50 par localhost)

Edit and actions menu

  • Page immuable
  • Commentaires
  • Informations
  • Pièces jointes